Le Domaine des dieux

30 01 2009

Volubilis, plateau et Rif
Album : Volubilis, plateau et Rif

22 images
Voir l'album

Sortez de Meknes et prenez plein Nord. Traversez les champs marécageux en suivant les cigognes. Entrez dans la plaine verdoyante et moulinez sur la grande ligne droite. Ca freine ?? Ne vous en faite pas, faux plat montant jusqu’au quatrième cactus à droite. Franchissez l’oued et …  CHANCE !!   piochez une carte Tajine et continuez tout droit sans passer par la case fringale ! Quand au bout de la plaine vous apercevez le Rif marocain coiffé d’un manteau de nuages, tournez l’oeil à droite et contemplez Moulay Idriss. Alors, vous voyez ?? N’a-t-elle pas une forme de chameau cette charmante bourgade ? Non ?! Ok, alors passez votre chemin. 

Continuez jusqu’à l’obstacle, passez l’âne et dites bonjour aux gamins cachés sous le tas de carottes. 300 m plus loin usez de votre avance pour gonfler la roue du petit Abdou. Toujours là, c’est ok ? Alors on continue. Longez les cactus, passez la djellaba, résistez au vendeur de cailloux rocheux, tournez à gauche, vous y êtes.

Bienvenue au Domaine des Dieux

Domus « Meus Pedalius »

3 via Cadrus Trekus (route de Tanger)

3ème colonne à gauche, derrière le bassin d’Hercule

VOLUBILIS cedex XVI

Sonnez à Cailus Brunus Jibus

Madame, Monsieur

Comme convenu, vous trouverez ci-joint un carton d’invitation pour l’inauguration de notre domaine. Pour fêter le presque tour de
la Mare Nostrum  le nouveau lotissement de Volubilis fait peau neuve. Calmes, aérées, bénéficiant de l’eau stagnante et d’une vue imprenable sur le Rif, nos villas peuvent se targuer d’avoir parmi les plus belles mosaïques de l’empire. Des douze travaux d’Hercule à la mythologie, de la chasse aux lions  aux combats de gladiateurs,  des courses de bourricots aux fêtes de Bacchus, notre maison témoin vous présentera quelques échantillons des meilleures créations de nos ingénieurs de surface. Les porteurs de laticlave se verront offrir un jus de cactus gratuit.

Sur une surface de 1200 m2 tous nos logements s’organisent autour d’un atrium agrémenté en option d’un solarium. C’est la crise dans l’empire, alors dépaysez-vous.  Le sénat bat de l’aile, humez les épices de Casa.  La plèbe lustre les pavés, lustrez vos chandeliers.

Alors n’hésitez pas. Mangez du vert, prenez l’air, Volubilis, c’est mieux que la saucisse.

Les hébergements les plus proches sont facilement accessibles, au pied du plateau. Traversez la pelouse sur cent kilomètres, tournez à gauche, vous trouverez tout le nécessaire à Ouezzane. Enfin, des excursions de deux jours vous conduiront, à travers le Rif, jusqu’à la Méditerranée, Tétouan et ses ruelles blanches, Tanger et son port. Attention néanmoins aux routes marocaines, qui au contraire des Marocains sont peu accueillantes : sous des abords sympathiques ( goudron lisse, ligne blanche, air de nationale bon teint, elles cachent une âme sordide qui s’extériorise par un brin de sadisme : dès qu’on est en haut, ça monte encore, et quand c’est plat, c’est en général faux. Heureusement, la société d’exploitation Volubilis et Cie vous facilitera les démarches et les dérailleurs de façon à vous faire parvenir à bon port, chez ses partenaires les frères franciscains de Tetouan ou la petite famille de Roule ta Bille (www.roule-ta-bille.com). Tanger, trois minutes d’arrêt ! Correspondance pour l’Europe, quai en face.


Actions

Informations



9 réponses à “Le Domaine des dieux”

  1. 30 01 2009
    camille (20:41:12) :

    premier com pr moi !!! juste pr vous dire merci pr les photos qui sont superbes !

  2. 30 01 2009
    loulou/pedalent (20:53:25) :

    Vous roulez vite la… ca fait plaisir de voir et de lire un autre Maroc, a quand un bon concours de mollets ronds ? Ronds, on l’est, a Barcelone… on vous laisse quelques effluves de sueurs et de duvets infects pour votre prochain passage, Bisous bien sur aux cigognes que vous croisez, et courage, le vent est toujours present…

  3. 30 01 2009
    poulik (22:03:11) :

    Yes…. notre drapeau vit toujours !!
    J’ai même l’impression que le feutre indéléblile a marché!
    Les photos sont toujours , vraiment et encore hachement bien ….
    Surtout celle du monsieur qui ressemble a un sorcier marocain :c’est ma préféré.
    Grosses léchouilles pour Jb et Bises pour Bruno !!

  4. 30 01 2009
    Diloonuts (22:20:20) :

    Coucou !
    J’aurais pas imaginé le Maroc si vert. Et quels vestiges… C’est un montage photo des ruines de Palmyre ou quoi ? Les mosaiques sont dans un état de conservation exceptionnelles !
    Les montagnes, on dirait celles de Pélissanne… Pas très dépaysant !!!

    Grosses bises et bon courage pour les montées…:-).

  5. 31 01 2009
    Antoine (14:12:17) :

    Dis donc vous allez très très vite là!!ça sent le retour rapide à l’écurie tout ça…A mon avis les compteurs vont fumer entre Marseille et Paris si vous êtes aussi motivés!
    Allez bon courage pour la traversée de Gilbraltar à la nage, dites bonjour à Michel sur son bateau à votre gauche, et bon vent.
    Antoine en direct de Soisy

  6. 31 01 2009
    Ophélie (20:36:46) :

    hello les boys!!
    de l’autre côté de la Manche je continue à suivre vos exploits… Le Maroc c’est génial. J’espère être à paris pour votre retour!

    gros bisous et à très bientôt

  7. 2 02 2009
    Frederic (11:06:23) :

    Salut les gars,

    Bravo pour votre super blog et ces belles aventures! Profitez bien de cette fin de périple.
    Fred RERBpower_parisgris_grevedereve_overblog.cool!

  8. 2 02 2009
    PB (17:41:09) :

    Eh bé! Qu’est-ce que vous pédalez vite! Une bouteille de champagne est déjà au frais! (et également une bouteille de whisky, de vodka, de martini…). Vivement votre retour! Léchouilles

    pb

  9. 3 02 2009
    Maximilien Srevnel à tuot dnerpmoc iuq (08:33:55) :

    Cher Volubilis,

    Je vous remercie de votre volubilité, et je vous écris pour vous faire part de mon expérience plus concise mais qui n’a pas rencontré le même succès.
    J’ai cherché des marches et des railleurs et je ne suis pas arrivé au port.

    C’est quand j’étais en bas que ça montait et j’ai seulement trouvé de fausses montées qui descendaient si bien que quand je suis arrivé il était tôt et je n’ai pas voulu réveiller les frères franciscains. Par contre, comme j’étais au bord du Rhône, et pas en retard, j’en ai profité pour jouer un peu aux billes.

    Malheureusement, il y en a une qui a roulé jusqu’au Saint Laurent.
    Je l’ai suivie évidemment parce que croyais y retrouver des gens
    que je connais et qui font le tour de la Méditerranée mais ça devait pas être le bon continent.
    Heureusement, je suis tombé sur le capitaine Hisse et le moussaillon Ho qui m’ont tout bien expliqué.

    En fait, je vous écris quand même, parce que, maintenant, je ne suis pas sur d’avoir tout compris. Les gens que je cherche, il paraît qu’ils sont sur un voilier qui va au Sénégal.
    Ca m’ennuie un peu d’abord parce que je pense que faire du vélo sur un voilier, c’est pas du tout prudent, même s’il y a un bastingage, et ensuite parce que les gens que je cherche, il leur restait plus qu’à aller en Espagne avant de rentrer en France et qu’il me semble que le Sénégal, c’est pas la bonne direction.

    C’est pour vérifier ça que je vous écris.

    Merci, cher Volubilis, de me répondre très vite parce que si ceux que je cherche ils vont pas dans la bonne direction, il faut vite que je mette un commentaire sur leur blog pour leur dire qu’ils se sont trompés.

Laisser un commentaire




Le chat mallow Mali 2 |
le bout du monde ou l'île d... |
alexandracha |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Souterroscope de Baume O...
| Riad Imourane
| Carnets de New York